ADEF - Communiqué de presse - 25 mars 2015

Alors que le bilan du CNC sur la production cinématographique en 2014 vient de paraitre (http://www.cnc.fr/web/fr/ressources/-/ressources/6708068), l’Association des Exportateurs de Films tient à souligner le rôle de premier plan que les exportateurs continuent à jouer dans le financement de la production française.

Les mandats étrangers représentent environ 10% du financement des films français, soit 97 millions en moyenne ces sept dernières années. Comme pour les autres secteurs, ce chiffre est en baisse par rapport à l'année précédente, notamment à cause de la diminution du nombre de films produits, mais aussi en raison d’une année 2013 hors norme – 158 millions.

Des discussions sont actuellement menées sur l’export en général et notamment sur l’ouverture du fonds de soutien, leur aboutissement permettrait un financement plus certain et encadré.

L'ADEF se réjouit que le rôle économique et culturel des exportateurs, dans un contexte économique difficile, soit de plus en plus reconnu et continuera d’œuvrer, en collaboration avec les équipes du CNC, pour que l’export trouve sa juste place au sein du cinéma français.